Exercices de style

5 février – Aujourd’hui vêtement – Cansu 

                En regardant un documentaire sur le passé sur la plateforme “YouTube” nommé “Tenue correcte exigée ! Quand le vêtement fait scandale”, je me suis posé la question de l’utilité d’un vêtement.
A l’origine il était fait pour tenir chaud, pour satisfaire un besoin physiologique passé, à l’inverse d’aujourd’hui où ce besoin est dépassé et où un nouveau naît. 
On veut être unique en portant des vêtements. D’ailleurs, certains se camouflent  sous leurs habits pour rester dans leur zone de confort, ou cacher leurs insécurités, tandis que d’autres l’utilisent pour montrer  leur confiance en soi avec leurs vêtements par la mode. C’est aussi de l’art. 
Au contraire, pour moi, c’est une corvée. Par exemple aujourd’hui en écrivant ce texte je suis en pyjama mickey mouse, et il ne sert ni à me montrer, ni  à me cacher.

6 février – Aujourd’hui celui ou celle qui dit “oui” – Ihssane

Aujourd’hui je dis oui pour lâcher prise,
Aujourd’hui je dis oui pour accepter qui je suis,
Aujourd’hui, je dis oui pour avoir confiance en moi,
Aujourd’hui, je dis oui pour me laisser du temps,
Aujourd’hui, je dis oui à la motivation,
Aujourd’hui, je dis oui pour mes rêves,
je dis oui pour me battre pour mes rêves,
Aujourd’hui je dis oui pour avoir la force de dire non,
je dis non aux gens qui refusent mes « oui »,
Aujourd’hui, je dis oui pour être heureuse.

7 février – Aujourd’hui c’est presque – Zarah

Aujourd’hui c’est presque la fin du monde, avec ce ciel jaune. Aujourd’hui c’est presque une journée normale, avec un week-end sans masque. Aujourd’hui c’est presque un nouveau départ, avec l’illusion de courage. Aujourd’hui c’est presque une journée parfaite, sans prise de tête. Aujourd’hui c’est presque une journée sans décision, juste avec une multitude de questions.  Aujourd’hui c’est presque un dilemme sans issue. Aujourd’hui c’est presque, rien, une journée sans programme prémédité. Aujourd’hui c’est presque une journée simple mais compliquée. Aujourd’hui c’est presque une journée paisible mais tourmentée. Aujourd’hui c’est presque la fin, l’oubli d’hier  le début,  l’inconnu de demain. Aujourd’hui c’est presque tout mais rien pour une vie. 

11 février – Aujourd’hui noir – Asia

Aujourd’hui… noir.
Aujourd’hui, j’ai peu dormi, je me suis couché tard. Hier soir déjà… noir.
Aujourd’hui, j’ai fait un rêve aux couleurs bizarres. Cette nuit déjà… noir. 
Je repense à mon rêve, mais peu se laisse à voir. Dans ma mémoire… noir.
Aujourd’hui il neige, gigantesque patinoire. Dehors déjà… pas si noir ?
Aujourd’hui j’imagine, je pense sans vraiment savoir. Aujourd’hui encore… noir.
Chaque journée dans le miroir, une différente moi, mais comme la journée d’hier celle là aussi, elle la vivra noire. 
Je pense au futur qu’il faut prévoir. A tout ce que je ne sais pas. Demain encore… noir ?
Aujourd’hui sans savoir, les mêmes doutes qu’hier, j’irais dormir ce soir. Jusqu’à quand encore noir ?

14 février – Aujourd’hui actions de votre corps, que des verbes – Hadijat 

Aujourd’hui j’ai marché avec mes pieds
Aujourd’hui j’ai porté avec mon dos
Aujourd’hui j’ai senti avec mon nez
Aujourd’hui j’ai réfléchi avec mon cerveau.
Marcher, porter, sentir, réfléchir : grâce à mon corps je le fais.
C’est bien pratique, mais
Si je marche dans la fange
Si je porte un sac accablant 
Si je sens une odeur étrange 
Si je réfléchis trop longuement 
J’encoure un risque bien trop grand, 
pour mes pieds, mon dos, mon nez, ou bien mon cerveau 
Il est préférable de rester au lit, bien au chaud.

15 février – Aujourd’hui serrer – Shany

Aujourd’hui, je me suis surprise à serrer davantage mon stylet, lorsque je dessinais sur mon ordinateur. Une sorte d’envie irrépressible, je ne sais pas vraiment pourquoi, pour être honnête.Peut-être pour tester sa résistance à ma poigne ? Ou bien, peut-être pour m’assurer que sa pointe est suffisamment fine ?Qu’importe.En m’apprêtant à dessiner sur ma tablette graphique, à nouveau, cette envie de serrer fermement ce stylet dans ma main m’envahit toujours… Pourquoi ? Sans doute pour savoir si il va réussir à encaisser mes multiples coups de crayon, similaires à ceux d’un peintre empli par une inspiration nouvelle ? En pensant cela, et en serrant mon stylet une dernière fois, ma main se promène sur cet écran blanc, dirigée par ma soudaine inspiration.

16 février – Aujourd’hui liste à faire demain sans faute – Samia

Demain j’ai énormément à faire :     
I- Tout d’abord, je devrais commencer par faire mon devoir de Humanités Littérature et Philosophie, il faut faire un texte de cent mots. J’aime bien le concept du devoir 365 ! 
II- Après ça, je dois faire mon devoir d’anglais, ça va j’aime bien cette matière aussi, c’est super d’approfondir nos connaissances en anglais. Puis je dois hm…
III- Ah ! Faire mon devoir de français, avec le bac qui approche j’ai intérêt à tout connaître ! Ca, par contre, j’apprécie beaucoup moins.
Mais je n’ai pas seulement des devoirs pour demain. 
IV- Je dois aller à mon rendez-vous chez le dentiste, ce qui n’est pas très amusant.
V- Et aller faire une petite visite chez ma grand-mère, la voir est très plaisant !
Faire ci faire ça ! C’est dur de survivre, mais je tiens à la vie. Et oui, j’ai toute cette liste à faire pour demain sans faute. 

23 février – Aujourd’hui musique – Diana

Ce matin, bataille pour le choix de la musique. Musique classique ? ou bien électronique ? Ensuite j’écoute Dany Brillant en sautillant, la vie en musique c’est fantastique, cela me rend énergique et j’en suis fanatique. Ensemble, nous rendons la musique plus magique. L’après-midi, basson ou violon j’en ai des frissons. Ensuite j’allume la radio mais j’ai plus de réseau, je sors alors mon micro et je me rends au studio. Le soir pour m’endormir, j’écoute les bruitages de la plage ou bien de l’orage. Depuis mon jeune âge est encré dans mes rouages la lettre à Elise, je l’ai fait écouter à mon entourage, ce qui me rappelle mes voyages et me fait sentir sur un petit nuage. Puis musique Disney tout au long de la journée. La musique rend la vie plus colorée, elle a illuminé ma journée.

25 février – Aujourd’hui Moi Je – Agathe 

Même derrière son apparence bateau, je ne sais pas exactement quoi répondre à ta question : « Alors, que fais-tu au lycée ? ».
Moi, je conçois bien que des acronymes comme « HLP » ou encore « HGGSP » ne signifient rien pour toi. Toi, tu as l’âge de ma mère, pas d’enfant du mien, et tu ne travailles pas dans l’éducation.
Moi, j’ai la volonté de t’expliquer, mais je comprends vite que toi, tu me questionnes ainsi par pur politesse, rien de plus : ma réponse ne t’importe pas vraiment.
Mais moi, de toutes façons, je connais déjà la fin de la discussion. Toi, tu vas comprendre que je ne fais plus de maths, trouver ça hallucinant puis faussement t’inquiéter pour moi. Peut-être même que, finalement, toi, tu jureras à propos d’un système scolaire qui ne te concerne pas. 

27 février – Aujourd’hui est un slogan publicitaire pour vous vendre – Louisa

Cher journal, 
Aujourd’hui nous sommes le 27 février 2021, je t’avoue que je ne me suis pas réveillée tôt aujourd’hui. A vrai dire j’ai fait une grasse matinée, ça fait du bien de temps en temps, non, tu ne trouves pas ? Enfin bref, je me suis apprêtée pour sortir faire les boutiques avec une copine à moi, quelles filles n’aiment pas faire du shopping ?! Tout le monde aime ça. En sortant d’un magasin une femme est venue vers moi et m’a dit qu’elle recherchait des modèles photos pour des produits de cheveux types bouclés, frisés et crépus. Dans l’ensemble je n’ai pas suivi tout ce qu’elle me racontait dans les moindres détails, mais j’ai compris qu’elle souhaitait que je fasse de la pub en posant pour sa nouvelle marque capillaire et que je partage sur les réseaux son contenu. Le slogan de sa marque était “Weird Hair So What”, je l’ai trouvé super cool, de même j’ai été plutôt flattée d’être choisie ! Ma copine m’incitait à le faire. Mais malheureusement ma timidité a pris le dessus et je me suis désistée… De plus, j’estime ne pas être à vendre et qu’il serait préférable de préserver mon image pour moi, cette journée m’a permise de me poser pas mal de questions !

A suivre…